Fusilier marin

Dixmude, 1914

Nom original : Fusilier marin français, Dixmude 1914

Sculpteur : Benoit Cauchies

Fabricant : Métal Modèles

Réf : GG24

Echelle : 54 mm

Matière : Métal blanc

du 11/09/2014 au 21/11/2014

Voici une figurine que j'ai achetée au salon de Montrouge en avril 2013. Outre sa pose et son allure générale, sans parler de la qualité de sculpture et de fonderie de Métal Modèles, ce qui m'a attiré était d'accompagner mon Tirailleur Sénégalais, lui aussi représenté à la bataille de Dixmude en Belgique.


Petit récit plein de souffle et de verve de cette bataille épique souvent appelée le "Verdun des Fusiliers marins" : La bataille des Flandres

 

La boxart :

Allez : On déballe tout !

Comme d'habitude avec les piétons Métal Modèles, pas de boîte mais un simple sac plastique dans lequel les pièces du kit ont été soigneusement emballées dans du film bulle.

Une fois tout déballé, voici ce que l'on obtient :

Après les traditionnels ébarbage et ponçage, j'ai décidé de coller le plus de pièces possible dès maintenant. Je me retrouve au final avec 5 éléments :

  • Le corps avec la tête et le bras droit
  • Le bras gauche
  • Le fusil Lebel avec les 2 mains (elles sont moulées dessus)
  • Le sac à dos (Havresac, couverture, gamelles)
  • Le bidon

 

Voici l'ensemble, monté à blanc à la patafix :

Je n'ai pas eu besoin ici de réaliser de gros travaux de colmatage : seulement un peu de Tamiya Putty gris dilué à l'acétone à la jointure du bras droit et au niveau du col.

Atelier peinture

Pour la peinture je me suis aidé de plusieurs sources :

  • La boxart très sobre et claire
  • La doc vendue avec la figurine (le dos de la boxart, cf plus haut)
  • Le très bon pas-à-pas de Raphaël Majoli du club de Gagny (AFMG)

Cette fois-ci j'ai expérimenté une technique un peu différente de mes précédentes expériences pour peindre le visage. D'habitude, j'utilise la méthode dont j'ai déjà parlé et qui est décrite par Jean-François Pierre sur son site.

La technique de JFP est de poser les diverses couleurs du dégradé côte à côte directement sur la sous-couche et de fondre les séparations. Malheureusement je n'ai pas encore la même maîtrise et mes résultats sont généralement peu probants, voire catastrophiques ! Pourquoi ? L'une des raisons est que, sur un visage il m'est déjà difficile de bien tirer la peinture : c'est vraiment petit ! Alors quand je ne mets que des petites bandes de peinture, c'est encore plus dur ! Au final je me retrouve avec trop de matière et cela fait des paquets de peinture, des taches, voire même empâte la sculpture. Je suis pas encore très doué ;)

 

La technique que j'ai tentée ici est un peu inspirée de la méthode "Ouvta" du forum Figurines Histo et Fanta qui part d'une couleur "peau sombre" et l'éclaircit directement avec du blanc !

Je ne serai pas aussi radical ici et me contenterai d'un compromis : 3 teintes seulement (la base, la teinte la plus claire et la plus foncée) et un travail dans le frais. Voilà ce que j'ai tenté :

  1. Je pose ma couleur de base (ici : TOB + TSB + Ocre jaune + BT + Jaune de Naples foncé), un ton chair assez clair (contrairement à la méthode Ouvta qui part de la couleur sombre)
  2. Je tire bien la couleur pour qu'elle soit très fine, sans paquet
  3. Je pose mes ombres par petites touches (TOB + Caput mortuum violet)
  4. Je tamponne très légèrement ces touches sombres avec un pinceau doux pour enlever l'excédent, puis je fonds les bords avec la couche claire en dessous. Toujours très légèrement
  5. Enfin, je pose les lumières de la même façon (BT + Jaune de Naples + pointe de rouge de Cadmium)

 

Voici donc la première étape après la peinture des sous-couches à l'acrylique et le début de l'huile (il restera encore des étapes de finalisation et de contrastes).

J'ai également peint le pantalon :

  • base = Indigo + Bleu de Cobalt + BT ;
  • ombres = base + Indigo + Noir de Mars ;
  • clairs = base + BT

Puis je me suis attaqué à la capote, couleur "gris de fer bleuté"... Euh... C'est quoi comme couleur ça ?... Après pas mal de recherches, je me suis décidé à en rester à la définition, à savoir un gris bleuté, désaturé et assez foncé. Je suis donc parti d'un Gris de Payne (gris légèrement bleuté) que j'ai enrichi au Bleu de Cobalt cassé par de l'Indigo. Le tout éclairci au Blanc de Titane. La teinte a finalement été légèrement réchauffée avec de la TOB.

 

Le résultat est plutôt satisfaisant mais le pantalon s'est avéré trop clair... Je l'ai donc repris en augmentant le Noir de Mars et en ajoutant du Bleu de Prusse.

Fais pas la tête !

Après avoir regardé le résultat du visage d'un peu plus près, je me suis rendu compte que ce n'était pas satisfaisant : la sous-couche était vraiment trop épaisse ce qui masquait en partie les détails. De plus, ma "nouvelle technique expérimentale" a tendance à être un peu épaisse. Pas content du résultat donc...


Après réflexion, je me suis décidé à décaper proprement ce visage et à le reprendre de zéro.

Le décapage à été effectué au décapant peinture classique, celui de chez casto ou autre (ici du Decapex, décapant universel). Puis rinçage au pinceau et à l'eau claire. Enfin, nouvelle sous-couche au pinceau. J'ai testé pour cela un nouveau produit : la base blanche "Surface Primer" de chez Scale 75. Très satisfait ! Résultat bien plus mat qu'avec la sous-couche polyuréthane de Prince August...

Et pour finir la sous couche colorée avec de la "Basic Flesh" toujours de chez Scale 75. Toujours aussi mat ! Très bonne base pour l'huile !


J'ai repris les mêmes mélanges que ceux donnés ci-dessus mais cette fois en "tirant" plus ma peinture afin de la rendre très fine.


Le résultat est toujours un peu "rugueux" mais cela est tout à fait présentable à l’œil nu. Voilà le ce que ça donne en gros plan :

Une fois le visage terminé, j'ai repris la capote et j'en ai profité pour augmenter un peu les contrastes.

 

J'ai peint le brelage, les cartouchières et les brodequins en cuir noir (Noir de Mars + TOB + Liquin pour garder un effet satiné). Il restera encore un peu de travail de finition dessus... 

 

La musette a été peinte en Blanc de Titane + Terre de Cassel + TOB.

 

Enfin, après discussion avec ma conseillère artistique, j'ai décidé de peindre le foulard en blanc cassé. Le rouge est un peu trop commun et j'aime bien le foulard blanc : cela rappelle le col caractéristique des marins... ;)

Décorons un peu

Après pas mal d'hésitations sur le choix du décors, j'ai décidé de représenter un paysage urbain (possiblement à Dixmude même), avec trottoir , pavés et gravas... 

 

Tout d'abord, je représente le trottoir avec de la mousse polyuréthane (plaques isolantes vendues dans les magasins de bricolage) dans laquelle j'imprime la séparation entre les tronçons avec une lame X-Acto.

Je vais alors tenter de représenter les pavés. Comme à mon habitude, il n'est pas question d'acheter quelque chose de "tout prêt" : trop facile !

J'étais parti pour recycler la technique que j'avais utilisée pour faire le mur en brique pour le Tirailleur Sénégalais (A Dixmude, lui aussi ;) ). Voir le Tuto ici. Mais finalement, j'ai trouvé une meilleure idée en feuilletant le magazine Steel Masters "Le Thématique #27" dans lequel Carlos Bravo nous explique sa technique (page 28).

Pour cela, je me suis donc fabriqué un petit outil permettant d'imprimer l'empreinte d'un pavé dans de la pâte à modelée (du Miliput ici).

Je vais donc étaler une couche pas trop régulière de 4 ou 5 mm de mastic sur le socle et bien la lisser. Ensuite j'attends une bonne demi-heure. Puis je commence à imprimer les pavés en m'appliquant à les aligner correctement mais sans que ça fasse trop régulier (profondeurs différentes et légère rotation de l'outil). Si le miliput colle, il faut attendre encore un peu ou utiliser du talc (ou de l'eau).

Une fois les pavés bien secs, ils sont un peu fignolés pour corriger quelques défauts et sont ensuite légèrement poncés.

Je peux alors commencer à coller les divers éléments de décors : des briques cassées (miliput), un morceau de planche (balsa 1 mm d'épaisseur), un bout de gouttière (voir tuto descente de gouttière) et du gravas fin (pâte à bois, poudre de brique).

Enfin le décors est sous-couché à la bombe citadel White Skull.

 

Et là c'est le drame.

 

Enfin y'a pas mort d'homme ! Mais il se trouve que le solvant de la peinture attaque la mousse polyuréthane qui se dégonfle littéralement sous la couche de peinture...  A ce moment, on est le 20 novembre et Sèvres c'est le 22... Les nuits seront courtes :(

 

Je ne panique pas (enfin pas trop !) et j'attends que la peinture sèche. Je comble alors les parties fondues avec du Tamiya Putty. Ce n'est pas l'idéal car il n'est pas facile d'obtenir des surfaces planes avec ça car c'est "crémeux-collant" mais ça sèche très vite ! Je n'ai plus de temps à perdre !

 

Voilà le résultat sous-couché et mastiqué :

La mise en couleur se fera à l'acrylique, puis avec des jus de peinture à l'huile (diluées à l'essence F : ça sèche vite et mat !) et enfin aux pigments fixés à l'essence F.

Et voilà !

Après un sprint final assez éprouvant et peu de sommeil, voici le résultat tel qu'il fut présenté à Sèvres.

(Pour info, accompagné de son ami Chevalier Normand de Sicile il a obtenu l'argent en historique Confirmé ! Ce qui a vraiment bien récompensé tous ces efforts !).


Cliquez sur l'image ci-dessous pour aller dans la galerie finale :

Écrire commentaire

Commentaires: 9
  • #1

    pisco (mardi, 16 septembre 2014 12:26)

    à suivre ?
    je suis donc !!

  • #2

    bono (mardi, 16 septembre 2014 17:49)

    je me met dans la file et je suis aussi.

  • #3

    toffthor (mardi, 16 septembre 2014 22:01)

    Ok ! Moi aussi... Ah ben non mince ! C'est moi qui suis suivi ! :/

  • #4

    Youps (mardi, 16 septembre 2014 22:28)

    Ben tu vas t'en sortir avec toutes ces figurines ? Impressionnant :). Juste une question stupide sans aucun doute mais finalement entre ton Fusilier et ton Tirailleur ...ce sera une "bleuette" ? La tête pensante de l'armée ne pouvait pas penser à plus discret avant de les envoyer dans cet enfer ?

  • #5

    toffthor (mercredi, 17 septembre 2014 01:24)

    Haha oui c'est vrai qu'il commence à y avoir du monde sur l'établi ! Ca va aller, tranquillement mais surement !

    Et tu as raison : l'armée française était très bleue lors de la 1ère guerre mondiale ! Et encore, là ça va en comparaison du brave poilu qui, à cette époque, portait un pantalon rouge ! Certains politiques tenaient à ce que les uniformes militaires soient aux couleurs du drapeau tricolore ! Moyen comme camouflage !

  • #6

    Youps (mercredi, 15 octobre 2014 21:56)

    Bon je n'ai pas vu la différence entre les deux "essais" sur le visage car sur les premières photos, on ne voit pas très bien. Le résultat sur les dernières photos est très bien, le visage est très réaliste. J'aime beaucoup aussi la capote, le pantalon : le bleu m'apparaît moins " plastique" que celui sur le Tirailleur sénégalais. Par contre, est-ce moi ou il y a un peu trop de contrastes ? Je veux dire que j'aurais plus fondu le bleu et les parties sombres , presque noires sur le pantalon plus particulièrement.Enfin je dis cela mais je ne suis pas capable de réaliser un millionième de ce que tu fais. En conclusion : j'aime vraiment beaucoup cette figurine. Je la trouve très réaliste. :)

  • #7

    Toff Thor (mercredi, 15 octobre 2014 22:24)

    Merci pour les compliments ! C'est très sympa ! Mais ce n'est pas si difficile que cela à faire ! C'est surtout pas mal de pratique ;)

    Le visage "d'avant" n'existe plus. Même les photos ont été rageusement supprimées de mon pc :/

    Concernant les bleus je n'ai pas la même impression que toi, je trouve même que je pourrais pousser encore un peu les contrastes sur la capote. Peut-être cela vient-il d'une différence de réglage des couleurs entre nos écrans ? Je vais regarder ce que ça donne en éclairage naturel : c'est souvent la meilleure façon de juger :)

    (concernant le tirailleur c'est vrai qu'à l'époque je peignais à l'acrylique et je n'arrivais pas à faire des ombres et lumières correctes... D'où mon passage à l'huile !)

  • #8

    Youps (mercredi, 03 décembre 2014 01:38)

    Pour les pavés, je n'avais pas vu ton tuto sur ta propre méthode que finalement je préfère (pour le pourquoi voir le commentaire ;-))
    Que de suées et de sueur ! Tu peux être fier de toi !!! Contrôle total jusqu'à la fin et avec autant de qualité dans le travail réalisé et ce malgré les impondérables. Je sais que tu n'es pas entièrement satisfait. Dommage que je n'ai pas été juge, je t'aurais bien donné une petite claque à la place de la médaille d'argent ...histoire de t'apprendre à apprécier pleinement (j'ai dit pleinement ! ) les efforts que tu as fournis et le travail que tu as réalisé.Oui...juste une petite claque...:)

  • #9

    Toff Thor (mercredi, 03 décembre 2014 22:12)

    Ha ! Tu es dure avec moi :D Vu l'état de fatigue dans lequel je me trouvais à ce moment, je me serais sans doute effondré... Je suis content d'y être parvenu mais je pense que je ne recommencerai pas ce genre chose : je me suis pris au jeu et me suis mis trop de pression ! Je ne fais pas ça pour les médailles après tout !
    Et je te rassure, même si ça ne se ressent pas assez dans mon texte, je suis quand même bien content de cette petite scénette ! Mais je ne la considère pas comme finie ! Des retouches seront nécessaires pour aller à Montrouge.

Toff Thor
Toff Thor

Agenda

 

- 06-07/10/2018 - Rubelles

- 20-21/10/2018 - SMC

- 17-18/11/2018 - FigurinExpo

- 01-02/12/2018 - Sèvres

- 02-03/02/2019 - Roselies

- 06-07/04/2019 - Montrouge

- 11-12/05/2019 - Folkestone

 

(en vert les concours où j'espère me rendre...)

 

Ma galerie sur Putty&Paint
Ma galerie sur Putty&Paint
Ma galerie sur CoolMiniOrNot
Ma galerie sur CoolMiniOrNot
Le Forum de la Figurine Historique et Fantastique
Le Forum de la Figurine Historique et Fantastique

Partagez !

Partagez...